Hôtel de la Primature

L’édifice abritant actuellement la Primature, « comme il est admis désormais de l’appeler sous les tropiques » a été construit en 1942. Il est une « réalisation de l’entrepreneur local Dupart sur un dessin de l’architecte Cassaigne ».

Ce grand Hôtel a surplombé naguère un vaste espace en face de la gare, « offrant un curieux élargissement, ni rue ni place, joignant l’Avenue Félix Eboué ». Il a été érigé sur l’emplacement de la halle du marché « Biscarrat », disparu en 1937. Ce fut le premier marché « européen » de la plaine. La ville de Brazzaville, à l’évidence occupe un site où plaines et plateaux se succèdent. C’est ce qui justifie d’ailleurs, les appellations du genre : « marché du plateau » ; « boulangerie de la plaine ». Nul doute, cet hôtel des années quarante, érigé à un endroit stratégique, a hébergé des colons en provenance de la France par voie maritime et, qui, rejoignaient Brazzaville par voie ferroviaire.

Aujourd’hui, l’Hôtel de la Primature avec cette architecture subtile à l’ancienne, trône sur un espace où cohabitent administrations, ambassade, hôtels et divers commerces.

Il a abrité tour à tour et ce au gré de l’histoire « Grand Hôtel », « Ambassade », et ministères. A sa construction, il a servi de « Grand Hôtel ». Ensuite, il a abrité l’ambassade de La République Populaire de Chine courant les années 1965. En 1998, il devient le siège du ministère de l’intérieur. De 2002 à 2005, la coordination de l’action gouvernementale se déroule en ces lieux. Et depuis le 07 janvier 2005, il a été consacré « Hôtel de la Primature » de la République du Congo.

S'Informer des Evénements

Souscrivez à notre Newsletters